Pour Eric Ries, une Start up désigne une entreprise innovante à fort potentiel de développement qui nécessite un investissement important pour financer sa croissance rapide. Une de ses grandes caractéristiques est d’opérer avant tout dans des conditions d’incertitudes extrêmes. Or, un des domaines les plus propices à l’innovation mais qui est également parmi les plus risqués, est bien le domaine de l’Aérospatial.

L’Aérospatial est en effet, un secteur parmi les plus innovants qui nous pousse, nous terriens, à nous dépasser et dompter les limites de la Science.

L’Aérospatial constitue pour nous le summum de l’Entrepreneuriat. Qui est capable d’entreprendre dans l’Aérospatial est capable d’entreprendre dans n’importe quoi. En effet, ce secteur présente parmi les plus hauts degrés d’incertitude, demande des coûts énormes et génère des bénéfices qui arrivent souvent assez tard. C’est la raison pour laquelle ce sont souvent les plus grands entrepreneurs qui investissent dans ce secteur tels Elon Musk, Jeff Bezos ou encore Richard Branson.

Nous avons donc décidé de réaliser un article en faisant le point sur les différentes innovations du secteur, leur intérêt pour améliorer les conditions de vie avant de jeter un oeil sur la philosophie des entrepeneurs du secteur.

L’exploration spatiale est une mine d’or qui permettrait d’améliorer les conditions de vie sur Terre. Mais les coûts restent énormes

Le secteur Aérospatial nous a permis pour l’instant de poser un pied sur la Lune, de poser des sondes sur d’autres planètes, d’explorer la galaxie.

Entreprendre dans l’Aérospatial est utile non seulement à développer l’exploration spatiale mais également à améliorer les conditions de vie sur Terre, ce qui est en soi le but de l’entrepreneuriat et de la tendance “Start Up Nation” d’aujourd’hui.

Si la recherche de l’innovation a toujours été le domaine du gouvernement, de plus en plus de starts up décident de participer à l’innovation spatiale. En 2016, on comptait jusqu’à 3 milliards de dollars de fonds privés investis dans l’Aérospatial.

Le secteur des satellites reste le plus occupé par les startups du secteur.

Si Airbus et Boeing restent les leaders de l’Aéronautique, l’avenir semble reposer sur des starts up comme Space X ou encore One Web, une entreprise de communication. La Start up Planet cherche, par exemple, à développer des satellites qui feraient la taille d’un micro-onde permettant ainsi de réduire les coûts.

Une des innovations du secteur reste la programmation d’algorithmes chargés d’analyser les données spatiales. C’est le cas de la Start Up Orbital Insight. Cet algorithme permettrait d’accroître la sécurité et d’analyser plus facilement ce qui se passe sur terre. C’est donc à la fois utile pour le secteur spatial et pour la gestion de l’écosystème sur terre qui a besoin de plus d’informations pour pouvoir lutter contre le changement climatique. .

Le lancement de satellites à bas coûts.

Des satellites à bas coûts, cela peut paraître insensé mais c’est pourtant l’objectif que s’est lancé Virgin Orbit. Cette start up de 200 salariés entend ainsi utiliser une technique très particulière pour propulser son lanceur dans l’espace. En effet, le lancement de sa fusée le « Launcher One » s’effectue depuis un Boeing 747 à haute altitude, ce qui permet ainsi de se passer de propulseurs et de réaliser des économies de coûts.

L’exploitation des ressources des autres planètes.

La Terre est en effet en manque de ressources et l’exploitation des ressources spatiales serait un bon moyen de pallier à ce manque de ressources qui nous pousse à polluer davantage notre planète. D’ailleurs, Scot Rafkin expliquait lors du dernier TED X GEM que cette alternative pourrait résoudre une bonne partie des problèmes de ressources et intéresser les entreprises. Pour lui, l’exploration spatiale est une nécessité, et non un luxe. L’Aérospatial est donc amené à être un long secteur d’entrepreneuriat qui n’est pas prêt d’être saturé. L’entreprise “Planetory Ressources” ambitionne par exemple d’installer des stations-services sur les Astéroïdes en vue de tirer profit des ressources qui s’y trouvent.

Néanmoins, les projets visant au voyage et à la conquête spatiale se sont multipliés.

La première étape reste le tourisme spatial prôné par deux grandes entreprises : Blue Origin dirigée par Jeff Bezos et Virgin Galactic par Richard Branson. Le prix du ticket se situe aujourd’hui autour de 75 000 dollars mais ce coût risquerait de baisser à long terme avec le développement de ce marché.

La philosophie de l’Aérospatial

Entreprendre dans l’exploration, la conquête et la colonisation spatiale est un pari osé que peu d’entrepreneurs sont prêts à prendre. Néanmoins, la philosophie qu’ils adoptent leur permet de persister malgré les nombreux échecs.

Dans l’ouvrage d’Ashley Vance sur Elon Musk, elle écrit: “Certains peuvent trouver cela idiot mais c’est sans doute sa seule raison de vivre. Musk est convaincu que la survie de l’homme dépend de la colonisation d’une autre planète et qu’il doit consacrer sa vie à cet objectif”.

Autrement dit, l’Aérospatial constitue le secteur dans lequel on peut illustrer au maximum le principe de la vision. Quand Elon Musk a préparé le lancer de sa première fusée, il a essuyé un nombre effroyable d’échecs. A chaque échec, l’équipe d’ingénieurs qui travaillait dessus d’arrachepied était sur le point de flancher. Or, Musk a su utiliser les bons termes pour redonner de l’énergie à son équipe en restant concentré sur son objectif et en mettant en avant la mission, les valeurs de l’entreprise.

Il a ainsi, non pas le projet mais la vision de construire une cité sur Mars, ce qui semble littéralement dantesque. Or, face à un projet de telle envergure, construire une fusée ou transporter des êtres humains semble beaucoup plus faisable et cela décuple son énergie. Plus on vise haut, plus on est déterminé à agir.

Pour lui, les bonnes idées sont folles jusqu’au jour où elles ne sont plus. Sa philosophie très américanisée implique “qu’au-delà d’un certain seuil de passion, on est vraiment capable de réussir même si tous les autres pensent que c’est une folie”. On peut critiquer cette idée, y voir une forme de démence, mais une chose est sûre, c’est que si l’on commence à ne plus y croire,elle n’aboutira pas. “Les petits pas sont lents mais chacun d’eux est une énorme avancée vers la réussite”.

Peut-être un jour Musk et les autres leaders du secteur feront taire les cyniques…peut-être pas, mais en tant que passionnés d’entrepreneuriat, nous ne pouvons qu’admirer un tel engagement.

Pour aller plus loin

Voici un article de l’actualité qui m’a permis de comprendre les différents enjeux de la conquête spatiale : https://lactualite.com/monde/10-entreprises-a-la-conquete-de-lespace/

Conférence TED X GEM 2019 de Scot Rifkin : “L’exploration spatiale est une nécessité, et non un luxe” (bientôt disponible sur Youtube)

Eric Ries, Lean Start Up : Adoptez l’innovation continue

Ashley Vance, Elon Musk: Tesla, Paypal, Space X, l’entrepreneur qui va changer le monde


0 commentaire

Laisser un commentaire